06 mars 2017

Le festival féministe anti-colonial annulé... puis maintenu

Malgré des rumeurs d'annulation, les organisateurs-trices (Groupe d'étudiant.e.s Non Mixte Racisé basé sur l'Université Paris 8 Saint-Denis) du Festival Féministe Anti-colonial devant se dérouler les 7 et 9 mars 2017 annoncent qu'il devrait normalement avoir lieu. Le lieu précis est toutefois gardé secret jusqu'au dernier moment.   Voici le communiqué qu'ils avaient publié plus tôt dans la journée, évoquant les pressions exercées sur l'évènement: ... [Lire la suite]
Posté par scarboroughfair à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
02 décembre 2016

Guy Konopnicki: troll identitaire ou journaliste à Marianne?

On a déjà parlé ici de la dérive du journal Marianne vers l'extrême-droite. Nouvel épisode il y a quelques jours avec des propos hallucinants de Guy Konopnicki, journaliste à Marianne. Commentant un post facebook de Laurent Bouvet dans lequel le cofondateur du "Printemps Républicain" ironise sur la tenue de plusieurs évènements anti-racistes à Saint-Denis (journée contre l'islamophobie, journées Paroles non blanches, soirée militante contre les violences policières et en soutien à la famille d'Adama Traoré), Guy Konopnicki s'est lancé... [Lire la suite]
Posté par scarboroughfair à 22:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 septembre 2016

Pascal Bories (Atlantico) menace un élu Front de Gauche de Saint-Denis

Pascal Bories, rédacteur en chef "décryptages" à Atlantico, et ancien de Technikart et Causeur, a appelé via son compte twitter à "neutraliser par tous les moyens" l'élu local Front de Gauche de Saint-Denis Madjid Messaoudene. Déjà connu pour ses beauferies sexistes, Pascal Bories s'illustre donc à nouveau dans le plus mauvais sens du terme. La menace a été signalée à la police nationale, affaire à suivre.
Posté par scarboroughfair à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 octobre 2015

Samuel Mayol auteur d'une manipulation islamophobe?

Samuel Mayol, le directeur de l'IUT de Saint-Denis, est soupçonné par la PJ (Police Judiciaire) d'avoir lui-même introduit des tapis de prière dans le local d'une association d'étudiants musulmans pour accréditer la thèse de son caractère "islamiste". C'est ce que semble montrer une bande-vidéo où l'on voit Samuel Mayol entrer dans le local de l'association avec un sac blanc et en ressortir sans le sac. Fervent partisan de l'interdiction du voile à l'Université, Samuel Mayol affirme avoir reçu des menaces, et avoir été agressé... [Lire la suite]