20 mai 2017

La LICRA invite Ivan Rioufol à son "Salon du LIvre Antiraciste"... puis face au tollé le décommande

Demain 21 mai 2017, la LICRA organise un "Salon du Livre Antiraciste" avec toute une ribambelle d'invités, dont un certain nombre partagent la même obsession paranoïaque envers l'islam et les musulmans (Pascal Bruckner, Philippe Val, Richard Malka, Mohamed Sifaoui, Frédéric Encel, Pierre-André Taguieff...etc). Le summum du grotesque est atteint avec la présence d'Ivan Rioufol, donc on ne compte plus les "dérapages" racistes. Cette invitation a été vertement critiquée par Claude Askolovitch, qui a annoncé se décommander du salon du... [Lire la suite]
Posté par scarboroughfair à 23:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
25 avril 2017

L'Institut Montaigne désavoue les propos d'Ivan Rioufol, le CSA est saisi

Il y a quelques jours à la télévision, le journaliste du Figaro Ivan Rioufol avait affirmé que "50% des jeunes des cités se réclament de l'Etat Islamique", en prétendant se baser sur une étude de l'Institut Montaigne. L'institut a réagi aujourd'hui en affirmant qu'Ivan Rioufol avait déformé les résultats de l'enquête. Ivan Rioufol semble en effet un peu tout mélanger: il confond "charia" avec "Etat islamique", il confond "musulmans" avec "jeunes des cités"... Lire la réaction de l'Institut Montaigne: ... [Lire la suite]
Posté par scarboroughfair à 23:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
29 février 2016

La dérive inquiétante de Gilles Kepel

La lente mais progressive dérive islamophobe de Gilles Kepel devient de plus en plus inquiétante... elle s'accompagne également d'une propension à raconter n'importe quoi, ce qui est étrange pour cet auteur qui a écrit des choses plutôt intéressantes et sérieuses dans le passé (années 80-90). Son dernier livre "Terreur dans l'Hexagone" est dès son titre plus du domaine du sensationnalisme que de la recherche universitaire (voir par exemple ci-dessus la couverture avec ce titre terrifiant écrit en gros sur fond noir). Gilles Kepel... [Lire la suite]