06 mars 2017

Le festival féministe anti-colonial annulé... puis maintenu

Malgré des rumeurs d'annulation, les organisateurs-trices (Groupe d'étudiant.e.s Non Mixte Racisé basé sur l'Université Paris 8 Saint-Denis) du Festival Féministe Anti-colonial devant se dérouler les 7 et 9 mars 2017 annoncent qu'il devrait normalement avoir lieu. Le lieu précis est toutefois gardé secret jusqu'au dernier moment.   Voici le communiqué qu'ils avaient publié plus tôt dans la journée, évoquant les pressions exercées sur l'évènement: ... [Lire la suite]
Posté par scarboroughfair à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
10 avril 2016

Caroline De Haas dénonce la dérive d'Élisabeth Badinter chez Ruquier (On n'est pas couché)

Ca bouge dans le féminisme mainstream... Les positions de plus en plus islamophobes et identitaires d'Elisabeth Badinter passent de plus en plus mal. Alors que Badinter était il y a encore quelques années une icône quasiment intouchable parmi les féministes traditionnelles, elle est maintenant de plus en plus critiquée. D'abord par les féministes dites intersectionnelles (comme Christine Delphy, Rokhaya Diallo, Sihame Assbague...etc), mais aussi par des figures majeures du féminisme "blanc" anti-voile. Hier soir dans l'émission On... [Lire la suite]
Posté par scarboroughfair à 12:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2016

Isabelle Kersimon, de la lutte contre la cellulite à la lutte contre les « islamistes »

Il y a quelques années, Isabelle Kersimon était inconnue du grand public. A cette époque, elle écrivait des livres sur le tabac, les régimes ou la cellulite… Puis elle a décidé de se consacrer à un secteur beaucoup plus porteur médiatiquement, la lutte contre les « islamistes » et les « fréro-salafistes » (comme elle dit). Quelles sont les diplômes ou qualifications d’Isabelle Kersimon pour parler de ces sujets ? Je ne sais pas, mais ses écrits sur l’islam et l’« islamisme » sont si... [Lire la suite]
25 janvier 2016

Élisabeth Badinter multiplie les amalgames racistes, et "lepénise" la laïcité

Elisabeth Badinter, la célèbre femme d'affaires et essayiste, se dit "féministe"... mais elle l'est surtout quand il faut cibler le sexisme d'hommes musulmans ou maghrébins. Elle est beaucoup moins virulente envers le sexisme venant des élites blanches qu'elle fréquente, notamment son ami DSK. Car selon Elisabeth Badinter, le combat féministe « s’adresse aux jeunes femmes de la première génération de nouveaux arrivants, ou encore aux jeunes filles d’origine maghrébine ». Toujours selon elle, « franchement, depuis... [Lire la suite]