Noémie Madar est la présidente de l'UEJF, et elle vient de publier un article attaquant violemment la "marche contre l'islamophobie", qui a réuni des milliers de manifestants ce dimanche 10 novembre.

Dans la revue de BHL "La Règle du Jeu", elle affirme qu'elle refuse de défiler aux côtés notamment du CCIF et de Rokhaya Diallo... 

En revanche, l'UEJF a régulièrement défilé ces dernières années aux côtés du BETAR et de la LDJ, milice armée d'extrême-droite qui se livre régulièrement à des agressions racistes anti-arabes.

UEJF-LDJ-Mai2014

Noémie Madar a le droit de trouver la LDJ plus fréquentable que Rokhaya Diallo, mais qu'elle ne se revendique pas militante antiraciste.

 

Dans le même article, Noémie Madar répète le mensonge répété depuis des années par les racistes anti-musulmans, elle affirme que "l'islamophobie" est une "expression inventée par les frères musulmans"... Comme démontré maintes fois preuves à l'appui, le mot "islamophobie" était utilisé par des auteurs français comme Alain Quellien ou Maurice Delafosse dans leurs ouvrages dès les années 1910-1912, presque 20 ans avant la fondation des "Frères Musulmans".

NoemieMadar

Ce mensonge a été surtout propagé par Caroline Fourest, Pascal Bruckner et Eric Zemmour, ça donne une idée des références de Noémie Madar.