MathieuBockCoteRacismeImaginaire

Depuis des mois, le chroniqueur Mathieu Bock-Côté tentait, tribune après tribune (comme celle en capture d'écran ci-dessus), de minimiser le racisme d'extrême-droite et l'islamophobie (mot qu'il passe son temps à critiquer). Exaspéré lorsqu'on évoquait la dangerosité des mouvements d'extrême-droite, voici ce que Bock-Coté écrivait le 13 septembre 2016:

"[un des chercheurs du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence] disait avoir «autant d’intérêt» pour la mouvance d’extrême droite que pour la mouvance islamiste.

Ah bon? «Autant d’intérêt»?

L’extrême-droite québécoise devrait nous inquiéter autant que l’islamisme.

On nous prend pour des idiots. Mais on comprend ce qui est derrière cette ruse. L’islamisme est le grand péril qu’affrontent nos démocraties."

Voici une capture d'écran de la suite de son article, tout aussi lamentable:

MathieuBockCoteExtreme-Droite1

MathieuBockCoteExtreme-Droite2

 (Source de l'article: http://www.journaldemontreal.com/2016/09/13/radicalisme-on-nous-prend-pour-des-idiots )

Avec l'attentat à la mosquée de Québec commis par un terroriste d'extrême-droite, Alexandre Bissonnette, on a vu que le Centre de Prévention de la radicalisation ne nous "prenait pas pour des idiots" quand il s'inquiétait de cette mouvance. On a vu que c'était Mathieu Bock-Côté qui était en fait dans le déni. Si le terrorisme islamiste existe et doit être combattu, celui qui a fait le plus de morts au Québec est le terrorisme islamophobe et raciste d'extrême-droite. Il faut donc bien combattre et étudier les deux mouvances.

Depuis l'attentat, Mathieu Bock-Côté a écrit plusieurs tribunes pour Le Journal de Montréal (sans jamais mentionner que parmi les personnes "likées" sur Facebook par Alexandre Bissonnet, on trouvait Donald Trump, Marine Le Pen et Mathieu Bock-Côté).

Si Bock-Côté condamne bien sûr l'attentat, il ne fait aucun mea culpa pour avoir pendant des mois minimisé le racisme anti-musulman et la dangerosité de la mouvance d'extrême-droite, celle qui a tué 6 innocents à Québec le dimanche 29 janvier 2017.