Il y a actuellement deux principaux types de conspirationnistes: ceux qui voient partout des complots "sionistes", et ceux qui voient partout des complots "islamistes"...

Mohamed Louizi fait partie de la seconde catégorie. Auteur d'un livre intitulé Pourquoi j'ai quitté les Frères musulmans, il se décrit comme un ancien membre du PJD, de l'UOIF, et des Étudiants musulmans de France. Depuis, il passe son temps à cracher sur ses anciens amis, et s'est rapproché de la team Caroline Fourest. Apprécié et promu par plusieurs sites d'extrême-droite (Résistance Républicaine, site de la LDJ...), il croit maintenant voir un peu partout des complots "islamistes", par exemple il y a quelques mois derrière le "hijab day" à Sciences Po.

Le 10 septembre 2016, il a monté d'un cran dans la paranoïa complotiste avec un texte qu'il a publié sur sa page facebook et dont je reproduis ici de larges extraits:

MohamedLouizi

Le titre annonce déjà la couleur: "Le burkini qui cache l’argent et le chaos destructeur du lobby Soros …" Notons que Mohamed Louizi partage avec une grande partie de la fachosphère (de Fdesouche à Alain Soral) cette manie de voir un peu partout la mainmise de George Soros, ce milliardaire américain fondateur de l'Open Society Institute.

Selon Mohamed Louizi, les "islamistes français" auraient un "réseau ultra-puissant", instrumentalisant certains faits divers dont certains seraient "prémédités au détail près"... Lesquels exactement? Mohamed Louizi ne le précise pas.

Toujours selon Louizi, "les islamistes" seraient "télécommandés depuis des officines obscures d'Orient et d'Occident"... toute la rhétorique conspirationniste y est: "télécommandés", par des "officines obscures", bien sûr basées à l'étranger, sans que Louizi ne précise où ("d'Orient et d'Occident" dit-il, difficile de faire plus vague).

Selon Louizi, les "islamistes" auraient un "lobby médiatique et juridique ultra-puissant"... il semble parler du CCIF, qui est pourtant constamment vilipendé dans la presse (cette semaine encore dans L'Express), et dont les quelques avocats ne sont ni très connus ni "ultra-puissants".

Mohamed Louizi dit également du CCIF qu'il aurait "bénéficié des financements obscurs du milliardaire très controversé Georges Soros"... on voit  mal en quoi les dons de George Soros au CCIF, connus depuis des années, seraient "obscurs" (remarquons que Louizi aime bien ce mot).

Pour couronner le tout, à la fin de son texte, on apprend que pour Louizi, des menus sans viandes à l'école ou une accompagnatrice scolaire portant le voile, ce serait "un état dans l'état" (sic). 

Pour lire l'intégralité de ce texte grotesque, voir sur ce lien (des captures d'écran sont disponibles ci-dessous).

MohamedLouizi2

MohamedLouizi3